Aggiornamenti dei progetti

Resoconto seconda rata:

  1. Les blocs 1&3 sont en train d’être construits de façon combinée  car avec votre accord l’emplacement numéro 3 a été abandonné et nous vous avons donné les raisons.  Nous avons multiplié par deux les dimensions prévues pour un seul bloc avec un mur séparateur au milieu comme vous le constatez sur les photos.
  2. Le bloc 2  est presque terminé, mais nous attendons que sa charpente métallique soit faite en même temps que celle des deux blocs 1&3 car il n’y a pas d’électricité dans notre milieu d’exécution. Il nous faut louer un groupe électrogène pour lesdits travaux.
  1. Ildephonse SABOKWIGINA

Curé de la paroisse NYABIHANGA

GITEGA/BURUNDI

Prima parte dei lavori terminata

Bonjour chers bienfaiteurs de la CARITAS ANTONIANA,

Je vous présente anticipativement  mes meilleurs voeux de Noel 2018 et du Nouvel An 2019.

Nous vous remercions encore une fois pour la première tranche du projet construction de trois blocs de toilette vidangeable à l'école primaire de MUNAGO de la paroisse NYABIHANGA de l’archidiocèse de Gitega au BURUNDI.

Franche collaboration.

Abbé Ildephonse SABOKWIGINA

Ecco la benedizione del luogo dove verranno iniziati i lavori. Presente il vescovo!

Bonjour chers bienfaiteurs!

Excellence Mgr Simon NTAMWANA, l'archevêque de Gitega était sur place le jeudi 01 novembre 2018 après la célébration solennelle de la fête de la Toussaint à la succursale de Munago. Dans les conditions normales, les activités vont se terminer le 28 février 2019! (4mois comme convenu)

"Dieu vous bénisse avec votre oeuvre caritative!"

A. Ildephonse Sabokwigina
Curé de la Paroisse Nyabihanga
Archidiocèse  Gitega

Il progetto in sintesi

Il progetto verrà realizzato nel plesso scolare a Munago, dove esiste anche un centro sanitario.

La succursale di Munago è una delle principali della parrocchia-madre di Nyabihanga, dove Caritas Antoniana ha finanziato la costruzione di un blocco di latrine nel 2016 in due scuole.

Ma la situazione nelle altre zone periferiche è molto precaria.

In questa zona, tra l’altro, le forti piogge hanno distrutto per ben due volte i bagni esistenti, perché costruiti con materiale di scarsa qualità, l’ultima delle quali il 4 ottobre 2017.

I bagni che verranno costruiti serviranno a tutto il plesso, scuola e centro medico per un totale di circa 1.200, di cui 603 studenti.

Referente: Abbé Ildephonse Sabokwigina